Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour triplement chocolaté

Publié le par Oly

Gâteau triple choc...

... pour me faire pardonner de ma longue absence !

 

Gateau triple choc nutella 04

 

Voilà, cela fait presque un an (j'exagère un peu) que je n'ai plus rien écrit sur mon blog... Je ne manque pas d'excuses vous vous en doutez. Il y a énormément de choses qui ont changé dans ma vie. Je ne vais pas forcément rentrer dans les détails mais j'ai quitté ma belle région alsacienne pour m'installer à Dijon avec L'Homme qui avait été muté... mais avant de le rejoindre, 7 mois séparés durant lequels je pensais avoir le temps de me remettre à mon blog et finalement pas tant que ça ;-)

Maintenant que j'ai tout (ou presque) remis en ordre dans ma vie, je vous reviens avec beaucoup beaucoup de recettes en attente... Et pour commencer, voici celle du gâteau triple choc sur la base du gâteau double chocolat de Mercotte auquel j'ai rajouté pour les gourmands une mousse Nutella... 

La recette, la recette... de base. Merci Mercotte !

  • 375g de chocolat
  • 375g de sucre
  • 330g de beurre
  • 12 jaunes d'oeufs
  • 7 blancs d'oeufs

Gateau triple choc nutella 01

Faites fondre le chocolat au bain-marie, ajoutez, hors du feu, le beurre ramolli. Pendant ce temps, mixez pendant 5 minutes les jaunes et le sucre. Ajoutez-y le mélange beurre-chocolat et mixez encore 3 minutes. Le mélange doit être compact.

Gateau triple choc nutella 02

Ajoutez délicatement les blancs en neige montés au bec d'oiseau. 

Cuire la moitié de ce mélange 1h à 170° dans un cercle à pâtisserie de 24cm de diamètre beurré et fariné.

Gateau triple choc nutella 03

Une fois cuit, laissez refroidir, puis recouvrez avec le reste du mélange que vous aurez conservé à température ambiante. Laissez prendre.

La mousse Nutella :

  • 150g de lait
  • 150g + 300g de crème fraîche liquide
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 60g de sucre
  • 100g de Nutella
  • Feuilles de gélatine

Portez le lait et 150g de crème liquide à ébullition avec 3 feuilles de gélatine (préalablement mouillées puis essorées). Liassez bouillir 30 secondes. Mixez les jaunes d'oeufs avec le sucre. Incorporez ce mélange au lait chaud et laissez sur feu doux sans cesser de remuer, comme pour une crème anglaise, jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère. 

Hors du feu, ajoutez le Nutella.

Laissez refroidir avant d'ajouter les 300g de crème fraîche montés en chantilly ferme. Mélangez délicatement. Puis étalez cette mousse sur le gâteau pour y ajouter un étage gourmand. 

Gateau triple choc nutella 06

Au dernier moment, ôter le moule et décorer, pour moi, sur le dessus des billes aux trois chocolats et des éclats de noisettes. Sur les bords, des fingers lait et blanc... Un délice pour les yeux et les papilles. 

Gateau triple choc nutella 07

Related Posts with Thumbnails

Publié dans Bôôô gâteaux & Co

Partager cet article

Repost 0

Battelmann aux cerises

Publié le par Oly

Battelmann alsacien

plus communément appelé mendiant ou gâteau du pauvre


 

  • 350g de pain rassis + 350g de brioche rassie (pour moi, mais vous pouvez aussi utiliser juste du pain, ou juste de la brioche ou mettre vos restes de petits pains, de pains au lait ou de kougelhopf)
  • 1 l de lait
  • 100g de sucre
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de cannelle
  • 5 œufs
  • 1 kg de cerises dénoyautées (pour moi)
  • Beurre
  • Chapelure
  • Sucre

Faites tremper le pain et la brioche écrasés dans le lait pendant 1h environ. J'ai profité de ce temps pour cueillir et dénoyauter mon kilo de cerise.



 

Beurrez un grand moule et saupoudrez de chapelure.



 

Une fois le mélange pain+brioche ramolli, ajoutez les sucres, la cannelle et les œufs. Mélangez bien, de manière a obtenir une "bouillie" épaisse.


 

Au dernier moment, ajoutez les cerises et mélangez à nouveau pour les repartir. Versez la pâte dans le moule, elle doit le remplir complètement. Lissez à la cuillère et rajoutez un peu de chapelure et de sucre sur le dessus avant d'enfourner. 


 

Faites cuire 1h à 180°C.


Partager cet article

Repost 0

Vive les cerises d'Alsace !

Publié le par Oly

La saison des cerises d'Alsace est arrivée !


Mmmmmmh, les bonnes cerises. J'adore ça tout juste cueillies, à manger directement en-dessous de l'arbre, mais je les aime aussi en dessert...


Alors j'ai décidé de vous proposer cette semaine : un battelmann (mendiant alsacien), une tarte aux cerises, un sorbet à la cerise et une glace à la cerise.


J'espère que vous allez vous régaler !

Publié dans Bla bla & Co

Partager cet article

Repost 0

Crème anglaise

Publié le par Oly

Crème anglaise

Une recette de base, mais toujours utile !

  • 50 cl de lait
  • 1 gousse de vanille de la Réunion (rapportée de vacances par maman)
  • 75 g de sucre
  • 4 jaunes d’oeufs

Portez le lait à ébullition avec le sucre et la gousse de vanille fendue et grattée.


Dans un saladier, mettez les jaunes d'oeufs et le sucre et mélangez au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Versez lentement le lait chaud sur cette préparation en tournant régulièrement et en prenant soin de retirez la gousse de vanille.


Remettez le tout dans la casserole et, sur feu doux, remuez votre crème avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle nappe le dos de votre cuillère  ! Attention, ne faites surtout pas bouillir !

Retirez alors la crème anglaise du feu, et remuez encore quelques minutes. Laissez refroidir à température ambiante puis réservez au réfrigérateur.

Publié dans Bases & Co

Partager cet article

Repost 0

Soufflés à la rhubarbe

Publié le par Oly

La rhubarbe est soufflée !

Après le soufflé salé à la carotte, voici le soufflé sucré à la rhubarbe...


Encore une merveilleuse recette "piquée" chez Beau à la Louche qui mettait à l'honneur la rhubarbe et Jamie Oliver par la même occasion. Un délice !

Pour 6 mini soufflés :

  • 200g de rhubarbe
  • 50g de sucre + 1 cuillère à soupe de sucre
  • 2 speculoos
  • 1 noix de beurre
  • 75ml de crème anglaise maison (recette ici)
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à café de farine
  • 2 blancs d’œufs
  • Sel

 

Lavez la rhubarbe, coupez les extrémités mais ne pas l’éplucher, débitez les tiges en tronçons, mettez-les dans une casserole, ajoutez le sucre, couvrez et laissez mijoter 10 minutes sur feu moyen, jusqu’à obtenir une compote de rhubarbe. Laissez ensuite refroidir hors du feu puis réservez.


Préchauffez le four à 180°C.

A l’aide d’un mortier et d’un pilon, réduisez les speculoos en poudre. Beurrez les ramequins, enduisez-les de poudre de speculoos. Versez au fond des ramequins de la compote de rhubarbe et réservez les moules au frigo.



Versez le reste de la compote de rhubarbe dans un grand bol, ajoutez y la crème anglaise, le jaune d’œuf et la farine, mélangez et réservez.



Dans un grand bol, fouettez les blancs d’œuf avec une pincée de sel. Quand les œufs sont presque montés en neige ajoutez y la cuillère à soupe de sucre, continuez à fouetter pour serrer les blancs avec le sucre.

Au dernier moment, ajoutez deux belles cuillères à soupe de blancs d’œufs en neige dans la préparation à la rhubarbe, fouettez vivement pour bien les incorporer puis ajouter le reste des blancs d’œufs avec délicatesse à la maryse.



Garnissez les ramequins de cette préparation et enfournez pour 18 à 20 minutes.
Servir immédiatement, saupoudrés de sucre glace, car je vous l'ai déjà dit les soufflés ça n'attend pas.


Publié dans Desserts & Co

Partager cet article

Repost 0

Soufflés à la carotte by Cyril Lignac

Publié le par Oly

Petits soufflés de carottes à la ciboulette

Recette de Cyril Lignac



Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500g de carottes
  • 60g de parmesan
  • 60g de gouda
  • 4 œufs
  • 20g de farine
  • 30cl de lait
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • Ciboulette
  • 80g d'huile d'olive + 1 filet pour les ramequins
  • Sel et Poivre du moulin

Préchauffez le four à 180°C.

 


Rincez les carottes, épluchez-les, coupez-les en rondelles épaisses et faites-les cuire dans une casserole d'eau salée pendant 20 minutes environ. Egouttez-les et mixez-les.


 

Dans une casserole, faites chauffer l'huile d'olive, ajoutez la farine et mélangez vivement pour que le mélange soit mousseux.

Ajoutez le lait d'un seul coup. Poivrez et fouettez jusqu'à ce que le mélange épaississe.

 


Hors du feu, ajoutez la purée de carottes, le curcuma, le gouda et le parmesan râpés et la ciboulette finement ciselée. Mélangez bien.

 


Cassez les œufs, séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs en neige, puis incorporez-les délicatement au mélange à l'aide d'une cuillère en bois.


 

Versez la préparation dans des ramequins huilés. Enfournez-les pendant 15 à 20 minutes.

Servez immédiatement, car un soufflé ça n'attend pas !

 

 

Publié dans Accompagnements & Co

Partager cet article

Repost 0

Vache qui rit panée

Publié le par Oly

A l'apéro la Vache qui rit prend un coup de chaud

Pour mon retour, une petite idée d'apéro hyper simple et délicieuse, un mariage réussi entre fondant et craquant. Une idée d'apéro piquée chez ma cousine Audrey la dernière fois que j'étais invité chez elle.


Pour cela, il vous faut des Vache qui rit (perso, j'ai coupé les portions en 2), un oeuf battu et de la chapelure. Trempez les Vache qui rit dans l'oeuf puis dans la chapelure. Faites chauffer de l'huile dans une poêle et faites frire quelques minutes les Vache qui rit. servez de suite.

Publié dans Apéros & Co

Partager cet article

Repost 0

Un petit tour en Catalunya !

Publié le par Oly

Viva Barça !!!
Quelques jours à Barcelone...

Voici la raison de mon absence et du peu d'articles ces derniers temps : le retour des beaux jours et un petit voyage en amoureux à Barcelone, la capitale catalane ou du bon vivre à la méditerrannéenne. Une ville tout aussi culturelle que conviviale. Voici quelques photos...



Publié dans Bla bla & Co

Partager cet article

Repost 0

Tarte fraise rhubarbe

Publié le par Oly

Tarte à la rhubarbe revisitée à la fraise


La rhubarbe, je m'en faisais un régal rien que d'y penser, dommage que la saison ne dure que deux mois... Tout le monde le sait l'association fraise rhubarbe est excellente. Alors moi qui adore la tarte à la rhubarbe et l'association avec les fraises, j'ai tenté cette tarte qui était excellente servie avec une petite verrine de fraises.

Ingrédients pour 1 grande tarte :

  • 1 pâte feuilletée toute prête
  • 3 cuillères à soupe de chapelure
  • 1 quinzaine de branches de rhubarbe du jardin de ma grand-mère
  • 1 cuillère à soupe de sucre cassonade
  • 3 blancs d’œufs
  • 2 cuillères à soupe de sucre

Pour l’appareil :

§         300g de fraises

§         1 œuf

§         1 yaourt nature

§         ½ sachet de pudding goût vanille Dr Oetker

§         4 cuillères à soupe de sucre

§         1 sachet de sucre vanillé

§         Si vous trouvez l’appareil trop épais ajoutez de la crème liquide

 


Etalez la pâte dans un plat à tarte. Sur le fond de tarte, mettez la chapelure, elle absorbera le jus de la rhubarbe pour que la tarte ne soit pas détrempée. « Epluchez » la rhubarbe à l’aide d’un couteau et coupez en petits dés. Mettez les dés de rhubarbe sur le fond de tarte.

 


Dans un saladier, coupez les fraises en petits morceaux.



Dans ce même saladier, préparez l’appareil en mélangeant tous les ingrédients et fouettez. Versez l’appareil fraisé sur la rhubarbe.

 

Enfournez à 190° durant 45 minutes environ.

 


A 10 minutes de la fin de la cuisson, préparez la meringue pour mettre sur la tarte. Séparer les blancs des jaunes d’œufs et ne gardez que les blancs. Montez-les en neige bien ferme. A ce moment-là, ajoutez le sucre dans les blancs en neige pour lui donner une texture bien nacrée.


 

Une fois la tarte cuite, sortez du four en le laissant tourner et étalez les blancs en neige sur la tarte de manière homogène. Décorez le dessus à l’aide d’une fourchette et renfournez pendant 5 minutes environ pour faire dorer (attention il faut surveiller la coloration, cela va extrêmement vite !!!).

 

 

Sortez du four et laissez refroidir avant de servir.


Publié dans Tartes gourmandes & Co

Partager cet article

Repost 0

Bruschetta ou l'apéro à l'italienne

Publié le par Oly

Bruschetta pomodoro, un classique italien


Il y a quelques années je ne savais même ce qu'était une bruschetta, mais depuis j'ai découvert un super restaurant à Mulhouse qui s'appelle justement la Bruschetta et qui propose en entrée (apéritive) un assortiment de bruschetta toute plus délicieuse les unes que les autres.


Une bruschetta pomodoro c'est simplement une tranche de pain de campagne pour moi, aillé, recouvert de petits cubes de tomates à l'huile d'olive et aux herbes. J'ai rajouté avant d'enfourner de la mozzarella rapée. Mais les bruschetta se déclinent selon l'envie, le marché. Fromages italiens, poivrons, roquette, basilic, laissez parler votre créativité !


Publié dans Apéros & Co

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>